Actualités

Juillet 2020


ADAPTATION HARLAN COBEN / GONE FOR GOOD / MARION FESTRAËTS Posté le 22 juil. 2020

 

L'auteur Harlan Coben va adapter sa prochaine série Netflix, d'après son roman Disparu à jamais (Gone for good, VO) publié en 2002.

Le scénario est confié à David Elkaïm et Vincent Poymiro, en collaboration avec Marion FESTRAËTS, Pauline Guena et Nacim Mehtar

Réalisé par Juan Carlos Medina et produit par Calt Studio, le tournage devrait débuter en septembre.On retrouvera au casting notamment Nicolas Duvauchelle, Guillaume Gouix et Finnegan Oldfield.

Retrouvez ci-dessous le résumé :

« Guillaume Lucchesi, la trentaine, pensait avoir tiré un trait sur le drame terrible au cours duquel les deux êtres qu'il aimait le plus ont trouvé la mort : Sonia, son premier amour, et Fred, son frère. Dix ans plus tard, Judith, dont l'amour lui a permis de reprendre goût à la vie, disparaît pendant les funérailles de sa mère. Pour la retrouver, Guillaume va devoir affronter toutes les vérités que les siens lui ont cachées, mais aussi celles qu'il a depuis longtemps décidé d'ignorer. »


 


LES GAMINS DE MENILMONTAN DIFFUSION Posté le 15 juil. 2020

Le nouveau documentaire réalisé par ANTARES BASSIS et Pascal Auffray est diffusé ce soir à 00h10 sur France 3, et sera bien entendu disponible en REPLAY.
Il peut également être vu sur le site de la Fondation de la Shoah.

Paris, quartier de Ménilmontant, 2019. Dans l'école Julien Lacroix, la classe de CM1/CM2 d'Amar Trabelsi travaille sur l'histoire du quartier et de l'école, en particulier sur les rafles de Juifs qui ont eu lieu pendant l'Occupation. Et c'est caméra et micro en main que les jeunes élèves mènent leur enquête, dans le cadre d'un atelier de réalisation documentaire encadrée par la Maison du Geste et de l'Image.  C'est ainsi qu'ils commencent par s'attarder sur les deux plaques posées sur les murs de leur école, qui rappellent les noms et l'âge des enfants juifs déportés à Auschwitz et dont aucun n'est revenu. Puis ils rencontrent les membres du Comité Tlemcen grâce à qui ces plaques ont été posées sur les écoles de Paris à partir de la fin des années 1990, pour sortir de l'oubli, parmi les 11 400 enfants juifs déportés de France, les enfants de Ménilmontant et du XXe arrondissement, victimes du nazisme et du régime de Vichy. Rachel Jedinak, Jacques Klajnberg, Jean Rozental avaient en 1942 le même âge que Joseph, Farah, Louwel et Bilali aujourd'hui. Ils vivaient dans les mêmes rues, fréquentaient parfois la même école, avaient presque les mêmes jeux. Cette école fut l'une des plus touchées par les rafles de Paris. Les uns sont à l'aube de leur vie, les autres au crépuscule, mais un lien émouvant se noue entre eux à chaque rencontre et fait remonter la part d'enfance qui les unit, les souvenirs, les jeux et la vie dans le quartier, ainsi que leurs origines cosmopolites. En écoutant ces derniers survivants qui ont échappé à la déportation, les élèves prennent conscience de la guerre réelle qui s'est jouée dans les rues où eux déambulent en liberté. Des uns aux autres, c'est une histoire vivante qui se transmet, ainsi que des leçons à portée universelle : "Tuer des enfants pour ce qu'ils sont, c'est le pire des crimes que l'on puisse imaginer" leur dit Jacques Klajnberg à la fin de la projection du film qu'ils ont réalisé. 


FESTIVAL D'ANNECY 2020 / CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY / DE COSTIL Posté le 01 juil. 2020

 

Le cristal du long-métrage du Festival d'Annecy 2020 revient à Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary !

 

Félicitations à Fabrice de COSTIL, scénariste du film avec Sandra Tosello et Rémy Chayé.

Ce long-métrage, réalisé par Rémy Chayé et produit par Maybe Movies, sortira en salles le 14 octobre prochain.

Retrouvez ci-dessous le résumé :

 « 1863, un convoi dans l'Ouest américain. Martha Jane doit apprendre à s'occuper des chevaux pour conduire le chariot familial. Sauf qu'elle finit par mettre un pantalon et se couper les cheveux. Le scandale provoqué par son caractère bien trempé va l'obliger à affronter tous les dangers dans un monde gigantesque et sauvage où tout est possible. »

 

 (c) Affiche officielle